C’est sur la ville de Grande-Synthe que Marie Desplechin publie son dernier récit pour la revue XXI. Avec Damien Carême, maire de la ville, elle discutera de l’engagement politique, culturel et citoyen, ou comment « le beau appelle le beau » dans une municipalité où l’on a choisi de penser autrement le bien commun.